Conditions

Nous sommes de retour de vacances!   

Conditions des pistes mises à jour 2 août 2021, 08:36

Ski alpin

  • Jour0/20
  • soir0/9
  • sous-bois0/10
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles100%

Raquette

  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles100%

Glissades sur tube

  • jour0/5
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles100%

Randonnée alpine

  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles100%
Voir les conditions complètesConditions complètes

Nous sommes de retour de vacances!   

  • 0/20
  • 0/9
  • 0/10
  • Domaine skiable : 0%
Lien cyclable et pédestre

Autres activités

Lien cyclable et pédestre

Il y a un lien cyclable et pédestre reliant le Parc linéaire des Bois-Francs et la Station du Mont Gleason!

Même si on y circule depuis 2019, le lien de 550 mètres entre le Parc linéaire des Bois-Francs et le mont Gleason est officiellement terminé depuis octobre 2020, moment où l’acte notarié a été signé entre le propriétaire du terrain et la Ville de Warwick.

Ce projet,  que [M. Tousignant] a piloté avec Jérôme Nadeau et qui a mené à la création de l’organisme à but non lucratif Melius Mobilité Active, a coûté 65 000 $. «Il a notamment été financé par des subventions et par des contributions des municipalités de Warwick et Tingwick par le biais du fonds d’aide à la ruralité», a précisé M. Tousignant

Des dons d’entreprises et de citoyens ont contribué au financement tout comme les profits générés par les cinq éditions de la course Trail Pro-Forma, tenues à Gleason.

Si la réalisation du projet s’est échelonnée sur quelques années, c’est qu’il a fallu obtenir toutes les autorisations nécessaires du côté de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et du ministère des Transports du Québec. «Et puis, on a été confronté à une non-conformité parce que la piste se trouvait trop près du ruisseau, ce qui a retardé le projet d’environ un an», a-t-il expliqué.

Mais cela est maintenant de l’histoire ancienne. Le projet est devenu réalité. «Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont aidés», a exprimé Samuel Tousignant.

Une activité de financement a été organisée l’automne dernier, bien que le financement ait été complété. Cependant l’argent amassé, tout comme d’éventuels profits à venir provenant d’autres activités, serviront au nouveau projet qu’il souhaite concrétiser en connectant deux montagnes.

Source : www.lanouvelle.net