Conditions
Conditions des pistes mises à jour 6 novembre 2019, 14:55
  • jour0/20
  • soir0/12
  • sous-bois0/10
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles0%
Ouverture prévue pour la fin novembre! Êtes-vous prêt?Conditions complètes
  • jour0/21
  • soir0/12
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles0%
  • jour0/2
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles0%
Ouverture de la super zone de glissades LE TUBE : 26 décembre 2019Conditions complètes
  • jour0/2
  • Soir
  • domaine skiable0%
  • sentiers disponibles0%
Nouveau trajet d'ascension dans la piste Pierre-Ling!Conditions complètes
  • 0/20
  • 0/12
  • 0/10
  • Domaine skiable : 0%
Notre histoire

À propos

Notre histoire

Notre histoire

Gleason a 50 ans.

Au milieu du 19e siècle, la famine, la maladie et l’oppression politique, qui sévissent en Irlande, poussent bon nombre d’Irlandais à fuir leur contrée natale. C’est dans ce contexte tragique que Denis Gleason quitte le comté de Limerick pour établir sa ferme au pied du mont qui porte aujourd’hui son nom, le mont Gleason.

1963

Son petit fils Daniel vend une partie de la terre familiale à une association de 11 personnes désireuses d’en faire un centre de ski. Le médecin Jean-Charles Patry en est le président.

1968

18 décembre: inauguration de la Station de ski du Mont Gleason. On y retrouve six pistes dont une éclairée et une arbalète. La Patrouille canadienne de ski de Gleason est présente et fêtera, elle aussi, son 50e anniversaire en 2018.

1979

L’homme d’affaires Pierre Patry se porte acquéreur de la Station de ski. Développements majeurs tels que l’agrandissement du chalet, la mise en place d’un lac artificiel pour l’enneigement, d’une patinoire, de pistes de ski de fond ainsi que d’une crêperie.

1982

Mise en place d’équipements pour la fabrication de neige.

1985

Après quelques années d’absence de neige, c’est la fin des opérations de la Station de ski du Mont Gleason. Monsieur Patry rend la montagne à la Caisse Populaire Sainte-Victoire.

1986

Pierre Ling, propriétaire des Industries Ling, propose à la Caisse de louer la montagne ainsi que ses installations afin de l’opérer sous forme d’organisme sans but lucratif. Un conseil d’administration voit le jour. C’est alors que le centre de ski prend le nom de Station de ski des Bois-Francs.

1989

Des investissements majeurs sont nécessaires pour le bon fonctionnement de la Station. Les gouvernements s’engagent dans ce projet de développement et une campagne de financement est organisée afin d’investir près de 1 million $. Ce projet inclut l’achat d’une remontée double (1990), la bonification du système d’enneigement, l’achat de la première surfaceuse et d’une motoneige et la construction d’un garage.

1990

Création du premier parc à neige.

1996

Années difficiles pour Gleason. Le conseil d’administration se retrousse les manches afin de poursuivre ses opérations et d’éviter une deuxième fermeture. On lance le slogan : Ça passe ou ça casse! L’objectif est de mobiliser les gens de la région et de hausser les abonnements. Finalement, on répond très bien à l’appel! L’objectif est atteint. Gleason compte environ 400 abonnés et accueille 30 000 visiteurs. La Station de ski des Bois-Francs redevient la Station du Mont Gleason.

2000

Laurent Lemaire, cofondateur de Cascades, prend en charge la dette de la Station. Il s’implique de plus en plus à Gleason au fil des années. En plus d’être un donateur d’exception, il est de très bons conseils et apporte son expertise à l’équipe.

Réalisation de nombreux projets majeurs pour les années à venir, tels que la création d’une pente-école, l’amélioration du système d’enneigement, des travaux d’agrandissement du chalet principal et le déplacement du chemin Gleason. La direction développe un plan de revitalisation de la montagne et restaure l’image de Gleason.
Les premiers sentiers de raquette prennent forme.

2001

Création de l’Équipe de compétition de ski alpin de Gleason, FORCE G.

2004

Début de la réalisation du projet domiciliaire le Hameau du Mont Gleason qui financera de nombreux projets de développements. 40 terrains sont offerts pour la construction de maisons.

2007

Aide gouvernementale de 1,5 million $ pour la mise à niveau des infrastructures, projets totalisant 3 millions $. Campagne de financement majeure mise en marche avec un objectif atteint de 1 million $. Réalisation de plusieurs projets: l’installation d’une remontée quadruple (2007), l’agrandissement des stationnements (2007), la construction d’un chalet au sommet (2009), le développement de la piste Pierre-Ling (2010) et la création de la super zone de glissades LE TUBE (2012).

2013

Investissement majeur dans l’enneigement. Prise d’eau à la rivière Des Pins pour l’enneigement ce qui assurera la pérennité de Gleason.

2016

Agrandissement du chalet avec la création d’un nouveau bar, Le Wiski pub et le réaménagement de la zone de restauration.

2018

50 ans de Gleason!
Importante aide financière de Laurent Lemaire et obtention d’une subvention gouvernementale de 1,6 million $ afin de faire face à la croissance de Gleason. Quatre projets majeurs seront réalisés d’ici décembre 2021 totalisant 4, 9 millions $ : un lien entre la salle principale du chalet vers la salle Desjardins et l’ajout de 50 places assises (2018), l’ajout d’une remontée quadruple (2019), l’ajout d’enneigeurs ultra performants (2020), l’agrandissement de la boutique de location d’équipements et l’ajout d’une soixantaine de places assises (2021).

Depuis 1986, Gleason a conservé son statut d’organisme sans but lucratif.

La dernière saison, Gleason comptait 5141 membres, 137 390 visiteurs durant la saison hivernale, 20 pistes, 10 sous-bois, 5 corridors de glisse sur tube et 8,3 km de sentiers de raquette. Gleason est la montagne que l’on connaît aujourd’hui grâce à l’appui de généreux partenaires et donateurs, à diverses aides gouvernementales, à des employés et bénévoles passionnés et grâce à nos fidèles abonnés et clients. Gleason est un succès collectif dont nous pouvons tous êtres très fiers. Merci à chacun de vous!

De nombreux autres projets de développement sont dans la mire afin de continuer à faire vivre aux familles les plaisirs des sports de glisse.